LÀ QU'ON VIVE !
04/06 – PROJECTION LIVE du film-documentaire « Un héritage empoisonné » d’Isabelle Masson-Loodts !
Categories: Non classé

Une enquête réalisée pendant plusieurs années sur la mémoire des déchets de la première Guerre Mondiale, qui continuent d’impacter fortement le territoire meusien, et ceux qu’on cherche à enfouir à Bure pour des millions d’années.

Durée : 57 minutes

Synopsis : « Alors qu’un siècle a suffi pour faire oublier le danger, pourtant encore réel, des rebuts de 14-18, comment croire que notre mémoire permettra de maintenir la vigilance des générations futures autour des déchets nucléaires qui resteront dangereux pour plusieurs millénaires ? »

Sur la page Facebook @laquonvive

Après la diffusion de ce documentaire : retrouvez la réalisatrice Isabelle Masson-Loodts pour un échange en live, dès 20h, en suivant le lien qui sera posté sous le film.

***

Pourquoi cette soirée événementielle sur le sujet des déchets nucléaires?

Depuis le 15 avril, le débat monte en Belgique, et en Wallonie en particulier, sur la question de la gestion des déchets nucléaires. L’ONDRAF a lancé une enquête publique en pleine crise sanitaire. L’omniprésence médiatique du coronavirus n’a dans un premier temps pas permis à ces questions d’être médiatisées comme elles l’auraient dû/pu. Mais un rebondissement a eu lieu il y a 2 semaines lorsque Caroline Dieschbourg, Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable au Grand-Duché du Luxembourg a dénoncé la mascarade de cette enquête. La ministre grand-ducale pointait d’une part le fait qu’il était inadmissible que cette enquête publique ait lieu en pleine période de confinement, et d’autre part, le fait que le dossier qui accompagne son questionnaire en ligne mentionne l’éventualité de plusieurs zones d’enfouissement dans le sud de la Belgique, dont certaines aux portes du Luxembourg, avec de potentiels effets sur l’environnement (par exemple sur les nappes phréatiques alimentant le Luxembourg). Cela a permis que les citoyens du Sud de la Belgique se sentent concernés. Les maires/bourgmestres de plusieurs communes ont réagi. La question trouve enfin plus de place auprès de l’opinion publique. Comme le rappelle Greenpeace Belgium, il est important que les citoyens fassent entendre leur voix en répondant à l’enquête publique pour marquer leur désaccord: https://www.greenpeace.org/…/que-faire-de-nos-dechets-nuc…/…

L’échange live qui aura lieu ce 4/6 sur cette page après la diffusion du film « Un héritage empoisonné » sera l’occasion de mieux vous informer sur les raisons de dire non à tout projet d’enfouissement des déchets radioactifs, en Wallonie, en Belgique, en France, ou ailleurs dans le monde.

Postez vos questions et réactions, et invitez vos contacts: cette soirée est l’occasion de sensibiliser ceux qui continuent à ne pas avoir d’avis, ou se rangent derrière la sempiternelle idée qu’ « il faut bien les mettre quelque part. »

Comments are closed.