LÀ QU'ON VIVE !
Naissance du projet Là Qu’on Vive

On est parti.e.s de …

À Commercy, cela fait plus d’un an qu’un groupe d’une quarantaine de personnes fait vivre un local loué par l’association créée à cette fin, « Là Qu’on Vive » . Notre objectif ? Ouvrir un espace dans notre ville où toute personne est libre de venir sans se sentir jugée pour sa classe sociale, ses origines, ou son genre ; un espace où on peut de nouveau se rencontrer, discuter ensemble, apprendre à se connaître, et surtout : réapprendre à faire ensemble, en partageant savoirs et savoirs-faire, sans qu’il n’y ait de chef.e.

Cette volonté est née du constat que dans notre ville, comme presque partout ailleurs, il devient de plus en plus difficile de se retrouver et de prendre le temps ensemble : le temps qu’il faut pour dépasser nos préjugés, percer les carapaces sociales qui dessinent des frontières entre le moi,le lui,le elle,et ne plus rester isolé.es dans notre chez nous, par peur de ce que nous pourrions voir ou projeter chez l’autre et qui pourrait nous donner envie de partir.

C’est pourquoi nous avons souhaité acquérir un local et l’ouvrir à toutes et tous. Au début nous étions une dizaine, puis très vite, nous nous sommes retrouvé.es à près d’une quarantaine à nous mettre d’accord pour le financer. Une petite équipe a été constituée afin de l’aménager : des palettes ont été utilisées pour faire un bar, des tables et des chaises, nous avons récupéré le reste des meubles chez des particuliers, et de nombreuses personnes sont venues nous voir pour nous apporter le reste des objets dont nous avions besoin pour pouvoir commencer à faire vivre le lieu. En un peu plus d’un mois, tout était fait, et nous avons pu commencer à réfléchir ensemble, dans une assemblée devenue mensuelle, à comment nous aimerions fonctionner collectivement , nous présenter et quel programme d’activités nous souhaitions établir.
Très rapidement (plus vite que ce que nous pensions !) de nouvelles personnes sont venues nous rendre visite et reviennent depuis régulièrement pour participer à faire vivre la vie du local.

Et il s’y passe pleins de belles choses ! Tous les mercredis après-midi c’est la permanence pour les enfants : une dizaine viennent y recouvrir les murs par des dessins et des bandes dessinées. Tous les mercredi soir, notre bar en palette devient un chouette lieu de rencontre où toutes celles et ceux qui le souhaitent peuvent ramener de quoi boire et manger ensemble – sur un fond de rock, de tubes des années 80 ou 90’s, de coldwave, de punk etc (ça dépend qui gère la sono). Le samedi matin c’est l’autre permanence, autour du journal, d’une bonne tasse de café et de croissants. On fait des ateliers – où par exemple on apprend à fabriquer ses cosmétiques soi-même, on passe des films et des documentaires. On invite des collectifs à raconter leurs projets, des auteur.ices à parler de leurs livres. On organise plein de discussions sur des thèmes différents, on essaie de réfléchir et d’apprendre ensemble. Un dimanche sur deux une chorale se réunit pour chanter des « chants révolutionnaires ». Et, il faut bien l’avouer, on se fait aussi des grosses soirées raclette – mais là ça ne sert à rien d’en parler, il faut simplement venir manger avec nous !

Toutes les décisions sont prises et discutées lors d’une assemblée mensuelle, durant laquelle sont toujours mis à l’ordre du jour la question des finances, du programme à venir, de la communication, et du local en lui-même. Ces assemblées se finissent souvent autour d’une tasse fumante de thé ou d’un bon verre de vin, car il y a quelque chose de précieux que nous entretenons sans vraiment le chercher à Là Qu’on Vive : c’est le plaisir que nous avons à être ensemble ! 🙂